20/09/2007

Trent Reznor Vs The Greedy Fucking Assholes

Petit résumé des faits : lors d'un passage en Australie, Trent Reznor s'étonna du fait que Year Zero, dernier album de Nine Inch Nails, soit vendu nettement plus cher que, par exemple, le nouvel Avril Lavigne, la différence de présentation ne justifiant pas le prix. Trent a ensuite été voir sa Maison de disques, qui lui a en substance répondu que NIN avait tellement de fans avides qu'ils achèteraient n'importe quoi à n'importe quel prix.

Certaines personnes auraient du tourner sept fois leur langue... Reznor était déjà connu pour son dédain (au mieux) de l'industrie : fin 2006, il a diffusé via le site de torrents The Pirate Bay deux vidéos officielles de NIN, le très explicite Broken et surtout Closure, qu'Interscope refusait de sortir. Trent l'a fait, et gratuitement, tout en encourageant les fans à le télécharger via son blog, même si à demi-mots seulement.

Maintenant, plus de demi-mots : le 16 septembre dernier, NIN était de retour en Australie, et Reznor a rendu tout cela très explicite : (transcription après la vidéo, qui inclut aussi The Day The World Went Away
)

 
Last time I was here, I was doing a lot of complaining about the ridiculous prices of CDs down here. And that story got picked up and got carried all around the world and now my record label all around the world hates me, because I yelled at them, I called them out for being greedy fucking assholes. I didn't get a chance to check, has the price come down at all? I see a no, a no, a no... Has anyone seen the price come down? Okay, well, you know what that means - STEAL IT. Steal away. Steal and steal and steal some more and give it to all your friends and keep on stealin'. Because one way or another these motherfuckers will get it through their head that they're ripping people off and that that's not right.

Pas envie de faire une traduction précise, mais les deux mots en majuscules sont suffisamment clairs...

Non content de parler, Reznor semble également vouloir agir, si l'on en croit cette nouvelle de metalorgie.com :

Trent Reznor (Nine Inch Nails) semble remonté contre sa maison de disque (Universal), il a déclaré lors d'un concert à Sydney que le prix des CD ne baissait pas et à dit aux fans de les voler (télécharger); il a ensuite déclaré que le groupe sortirait un dernier CD sur Universal et qu'il les vendrait ensuite directement sur son site à 4$.

On ne peut qu'espérer que son exemple soit suivi par d'autres artistes, pour que le public acheteur et consommateur de musique puisse enfin se rendre compte des mensonges et manipulations de l'industrie. L'hommage à Ahmet Ertegun tombe assez bien, finalement...

00:51 Écrit par Denis dans News | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.