02/08/2007

Tiens, encore du Pearl Jam...

Oui, bon, désolé, mais là y a une bonne raison :)

Un cd de morceaux généralement inédits s'est retrouvé sur Internet, pour une raison ou une autre. La nouvelle est assez inintéressante pour le grand public, mais pour les fans, c'est une grande, et très bonne, surprise.

La compile, sans doute créée pour préparer l'officiel Lost Dogs, n'était clairement pas destinée à la vente : on y retrouve une reprise (Wishing Well, de Free), un morceau live (Jeremy retravaillé), un autre pas fini du tout (Anything In Between) et même un qui n'est pas de PJ (Against The 70s, Mike Watt feat. Eddie Vedder).

Le gros des morceaux se retrouva sur Lost Dogs, mais en version parfois sensiblement différente (Education et Alone sont deux bons exemples).

Mais c'est surtout les quatre morceaux restants qui attirent l'attention.

- Sunburn, sorte de ballade scoute chantée par Stone Gossard et qui ne ressemble absolument pas à Pearl Jam.

- Puzzles And Games, qui a été rejeté par le groupe à l'époque de Binaural, parce que la dynamique ressemblait trop à Given To Fly. Certaines paroles et le bridge ont été repris pour créer Light Years.

- Brother, morceau de l'époque Ten, dont la version instrumentale se trouvait sur Lost Dogs. Voici enfin la complète. 

- Just A Girl, sans doute le morceau le plus mythique de l'histoire du groupe. De manière totalement incompréhensible, il n'a été joué que lors de leur tout premier concert (et peut-être une seconde fois, selon les sources), et est enfin, dix-sept ans après, disponible en version studio plus que correcte. Pour les fans, c'est carrément un moment historique, qu'on peut maintenant revivre à volonté, grâce (entre autres) au lecteur ci-dessous :

Just A Girl



00:32 Écrit par Denis dans Spécial | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.